Amicale du Petit Train du Parc Thermal de St Gervais - Le Fayet

2012.05.07 La chaîne Voyage fait étape à l'APTPT

Texte et photos : Daniel Zorloni

 

Notre amicale avait déjà fait les honneurs de TV 8 Mont-Blanc et de France 3 mais cette fois c'est pour un reportage de découverte qu'une caméra de la chaîne voyage s'est posée en gare APTPT.

Fort heureusement, le temps menaçant semble vouloir rester sage ce dimanche 6 mai. Dès le début d'après-midi, une grande partie des membres de l'amicale est sur le pont.

Chacun prend une place dans l'organisation car aujourd'hui la TV vient nous faire ses honneurs.

Déjà la veille un bon nettoyage du dépôt avait été entrepris à la suite des gros travaux réalisés dans la semaine.

Les engins sont sortis les uns après les autres. Certains sont laissés dehors en exposition, d'autres sont envoyés en ligne pour débuter l'exploitation.

Les deux vapeurs sont sorties également et disposées pour la mise en chauffe qui aura valeur cette fois de tour de remise en service normal après les révisions d'hiver.

Jean-Pierre et Fabien s'occupent de la Mallet alors que Daniel et Jean-Louis s'attachent à chauffer la petite Nine, la mascotte de l'APTPT.

 


Alain, Alex et Laurent sont déjà à rouler avec la LS 204 et la LS 850 Stadler sans oublier le V 211. Sébastien en profite pour prolonger sa formation à la conduite.

Il y a comme une certaine « excitation » dans l'équipe car tous savent que la TV va venir immortaliser le réseau et ses locomotives. L'ambiance est plus assidue que jamais, les manoeuvres dans le dépôt n'arrêtent pas pour former les rames et bouger les engins moteurs.

 

 

Finalement, c'est au moment d'envoyer la Nine pour son tour d'essai que les premiers plans sont tournés presque sans que personne ne s'en aperçoive.

La Mallet suit la Nine de près et pas moins de 5 trains sont alors en ligne. De quoi donner de la bonne matière à Olivier Weber et son cadreur qui sont à présent postés en gare après quelques prises de vue en ligne. Il est vrai que le démarrage des locomotives à vapeur dans la montée du Bonnand c'est quelque chose ... ça crache bien !

 

L'exploitation se fait normalement alors que Olivier réalise son reportage tranquillement. Tout à tour, chacun passe malgré lui devant l'objectif de la grosse caméra mais aussi celui de l'appareil photo d'Olivier qui immortalise quelques scènes pendant que le cadreur film pour le reportage. D'autres sont interviewés ou filmés dans leur travail.

Oivier Weber entre Fabien Gojon à gauche et Jean-Pierre Cerez à droite.

Une Gocam, ces petites caméras embarquées réservées normalement aux tournages de l'extrême, est fixée sur la Mallet pour quelques vues « incrédible » !

 

 

Peu à peu, les membres échangent quelques discussions avec l'équipe de globe-trotteurs. Ils expliquent leur tâche, parlent de l'association, mais nos deux reporters relatent eux aussi leur périple, expliquent le but du reportage et les motivations de la série « Le monde vu du train » pour laquelle est réalisé ce tournage.

« Nous n'avons que 10 jours pour faire cet épisode de 51 mn intitulé 'A travers les Alpes' » explique Olivier.

Comme pour les autres épisodes, Olivier et son cadreur arpentent le monde ferroviaire sur toute la planète et filment les gens qui rayonnent autour du monde du chemin de fer qu'il parcourent. Des rencontres aux quatre coins du globe et des anecdotes exceptionnelles.

Pour ce numéro, l'équipe est remontée du bas des Alpes depuis Nice vers le Nord. Passés du coté du chemin de fer de Provence (CP), le train des Pignes, ils ont découvert le Mont-Blanc Express la veille et terminent leur passage en région du Mont-Blanc par le parc thermal et ses petits trains. C'est un honneur pour toute l'équipe.

 

Hervé Diot le président de l'APTPT interviewé ...

Comme à chaque fois, Olivier et son équipier n'ont fait que passer et ont partagé pendant quelques heures de brefs instants, au regard d'une vie, avec notre équipe de passionnés.

A voir prochainement sur le câble et satellite, chaine « Voyage ». C'est programmé tous les lundi mais cela reste aléatoire : « Il nous faut 2 mois pour réaliser et monter un seul épisode, tout en réalisant le suivant pendant ce temps .. c'est pas évident de suivre une cadence hebdomadaire » expliquera encore Olivier. Un sacré taf au coeur du monde ferroviaire qui plairait bien à beaucoup de passionnés des chemins de fer. Mais les étapes sont aussi brèves qu'enrichissantes.

 

L'animateur et réalisateur Olivier Weber découvre un pays par sa voie ferroviaire. C'est l'occasion de rencontres avec des voyageurs étonnants, drôles ou émouvants. Les trains sont ainsi de véritables microcosmes dans lesquels les gens mangent, dorment et vivent, tout simplement. Différents thèmes sont abordés via les personnages. Le principe est celui de la découverte et de l'aventure humaine, au travers de multiples portraits, afin de comprendre les modes de vie et les coutumes locales.

L'émission est produite par la société de production Bo Travail, qui produit notamment l'émission Echappées belles diffusée sur France 5.

Une dizaine d'épisodes, dont la production a commencé en 2009, ont été tournés à partir de 2010. (Texte Wikipédia).

 

Voir la biographie de Olivier Weber

 

Le teeser de la série Le monde vu du train

                       




07/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres