Amicale du Petit Train du Parc Thermal de St Gervais - Le Fayet

Tm 2/2 en cours de réalisation.

Salut, je  me prénome Laurent, je suis membre de l'APTP depuis " presque le début ", du temps où l'amicale n'avait que la NINE pour faire voyager les enfants dans le parc ther mal.

Mécanicien de métier, je faisais le paris de construire la " deuxième " locomotive du Parc Thermal.  Chose faite en 2004 avec le fourgon PLM qui fût réalisé en 2 mois.

Par la suite, la direction de l'amicale me confia un tracteur tondeuse hydraulique qu'elle avait acheté d'occasion dans le but de récupérer la motorisation pour faire un gros locotracteur.

Etant joueur et aimant les défis " mécaniques", ce brave tracteur tondeuse se trouva transformé en engin ferroviaire.  Non seulement le moteur me servi à réaliser le locotracteur, mais en fait, c'est tout le tracteur qui servi, chassis, transmission ect.....

Par la suite, après plusieurs visites au " Swiss vapeur Parc", où des locomotives à gros gabarit  convoient les passagers, l'idée ( mais surtout l'envie ) me fit réaliser la grosse locomotive GE 4/4 LS 204. 

Par la suite, plusieurs wagons ( de travaux et tender Edf 200 ) portèrent ma griffe.

Dans mon petit atelier, plusieurs réalisations sont en cours, tout d'abord, une locomotive à vapeur de type 030 DECAUVILLE cédée en l'état à l'APTPT par le lycée du Mont Blanc.  Ce projet prendra plusieurs années, cette locomotive est à reconstruire de A à Z.

Mais en attendant et pour passer le temps, mais surtout pour se faire plaisir, c'est un petit locotracteur de manoeuvre d'inspiration " Helvétique " qui prend tout mon temps depuis le début de l'hiver.

Je vous propose d'en découvrir les travaux de construction.

 

Assemblage des flancs de chasssis.

Les essieux, tournés sur le tour " maison ". ( Merci Marc, c'est un régal cette machine d'usinage ).

 

Réalisation des guides de boites d'essieux.

 

Ca y est, il roule

 

Vive la soudure, le chassis prend forme. A ce stade, il fait déjà un poids du diable. Je sais, je ne sais pas faire dans le poids plume. Hi! hi!

 

Bon! là, ça se complique un peu. La mécanique, en la personne de " l'hydostat " trouve sa place dans le chassis.

 

La mécanique, il faut bien l'assayer, alors juste pour le plaisir de se construire un banc d'essai.

 

Du coup, la construction avance bien, un petit ( mais maousse ) moteur de 6,5 chevaux trouve, après transformation de sa personne, sa place dans le chassis.

 

Il commence à avoir de la " bouille " ce petit loco. Non?

Je vous invite à ne pas regarder le " chantier  " dans l'atelier. mais non ben ho!, c'est le loco qui est le sujet de l'article.

 

Construction des capots et de la cabine.

 

 

Les travaux de construction ont repris de plus belle, petit à petit, le locotracteur prend forme.

 

Le capot avant est quasi terminé, la cabine a reçue sa toiture.

 

La mécanique est facilement accessible.

 

Une trappe en toiture permettra de pouvoir faire le plein de carburant, le réservoir n'est pas à sa place définitive.

 

 

La construction de cet engin touche à sa fin, il restera quelques finitions, mais cela attendra un peu. ( besoin de souffler! )

 

Vue du poste côté conduite

 

 

 

 

 

 

 

A suivre.



04/04/2009
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres